© Drone De Regard

Les forts du littoral

Les forts du littoral Frissons garantis !

Forts abandonnés à l’aspect ruiné qui prennent de la hauteur dans un silence parfois rompu par le cri d’un rapace, ou villes souterraines où l’humidité, le froid et la découverte de la vie en autarcie des équipages vous feront grelotter d’émoi. Frissons garantis ! Vous ne serez pas insensibles à ces sentinelles.

Le fort de Sainte-Agnès

une forteresse souterraine

Situé à 800 mètres en surplomb de la mer, le site de Sainte-Agnès a toujours été très convoité. Construit entre 1932 et 1938 pour assurer la défense de la baie de Menton contre les attaques italiennes, le fort est une véritable ville souterraine creusée dans la roche avec près de 2000 m2 de galeries et de salles. Lors des visites commentées, une ambiance sonore permet de mieux appréhender l’environnement dans lequel vivaient les occupants de cette forteresse souterraine.

Le fort du Cap Martin

à l’extrémité de la ligne Maginot

Situé à l’extrémité de la ligne Maginot, construit de 1930 à 1933, cet ouvrage protégeait le territoire français d’une éventuelle invasion italienne. Il a joué un rôle dans les combats qui ont opposé Français et Italiens en juin 1940. On aperçoit dans la végétation du cap Martin 3 cloches en acier, parties émergées de ce fort qui cache un dédale de couloirs à 25 mètres sous terre.

Nos suggestions