© Ville de Menton - Service de la Communication - Patrick Varotto

Festival de Musique à Menton

Une merveille de Festival

« La sensation du bonheur calme et serein, tel est le miracle du parvis Saint-Michel et du Festival. Il est l’une des sept merveilles du monde », le mot rapporté par André Böröcz, fondateur du festival, et de Sviatoslav Richter, un des plus grands pianistes du XXe siècle. Il saisit à merveille la quintessence du Festival de Musique de Menton qui a su, chaque été depuis 1949, inviter les musiciens les plus talentueux et renouveler d’année en année l’émotion originelle.

Le miracle

du parvis Saint-Michel

En août 1949, André Böröcz, un artiste hongrois, qui a rejoint Paris après la guerre, fait une halte à Menton. Au hasard de ses flâneries dans la vieille ville, il tombe en arrêt devant le parvis de la basilique Saint-Michel, époustouflé par la vue imprenable sur la Méditerranée. Submergé par l’émotion, les notes de la mélodie de la deuxième partita pour violon de Bach interprétées par Jasha Heifetz, échappées d’un poste de radio, parviennent jusqu’à lui. Le temps se fige alors. André Böröcz fait ensuite un rêve : revivre ce moment magique et le partager. Ainsi est né le Festival de Musique de Menton.

Cocteau et le Festival,

naissance d’un idylle

Le 4 août 1955, Jean Cocteau tombe sous le charme de Menton alors qu’il assiste à un concert du Festival de musique. De cette soirée, il confiera dans son journal : « Rien ne peut s’imaginer de plus étrange. On arrive par des marches en pente douce dans une gigantesque chicane de lumière, d’ombres, de façades riches et de façades pauvres, à l’italienne. La cathédrale, sa flèche vue par en dessous, des escaliers à pic vers d’autres architectures religieuses et une arche géante reliant des maisons à volets vert pâle où vivent des familles ouvrières dont les fenêtres deviennent des loges de théâtre ».Ce soir-là, Cocteau fera la connaissance de Francis Palmero, maire de Menton, qui deviendra un ami. En 1956, Cocteau réalisera à sa demande l’affiche du Festival de Musique de Menton.

Un rendez-vous

prestigieux

Depuis un peu plus de 70 ans, les grand noms de la scène musicale se succèdent sur le parvis de basilique Saint-Michel dans le cadre des concerts « Les grands interprètes ».
Concerts d’orchestre, concerts de musique de chambre, récital, la teinte majeure de la programmation se veut classique mais le festival tente aussi, parfois, de petites incursions du côté du jazz ou de l’art lyrique. Saluons enfin l’incroyable créativité du festival, qui ,lors de son édition 2020, a su repousser les limites de la créativité. Concerts en streaming live, système de casques audio en wifi et diffusion de certains concerts en ligne : de la contrainte est née l’innovation.

En marge

du festival

Aux concerts du parvis Saint-Michel s’ajoutent des concerts dans des lieux nouveaux. Ils permettent de mettre en lumière de jeunes talents ou des révélations. Ces concerts en accès libre font vivre le festival dans d’autres lieux mythiques de Menton : l’esplanade Francis Palermo, le square des Etats-Unis, le palais de l’Europe ou encore l’esplanade des Sablettes.

72ème Festival de Musique

Nos suggestions