© Pango Visual

La Via Julia Augusta

La célèbre voie romaine

Agriculteurs, éleveurs, commerçants, conquérants, les Romains étaient aussi de grands bâtisseurs, au savoir-faire routier caractéristique. Condition de leur essor futur, le développement d’axes terrestres représentait pour eux un enjeu stratégique. Après la Via Domitia, la plus ancienne route de France, c’est la Via Julia Augusta qui vient relier Rome à la Gaule par le littoral. Créée par l’empereur Auguste en l’an 15 avant J-C., elle est célèbre à plus d’un titre, et forme aujourd’hui l’une des grandes routes touristiques de la région.

Il était une voie

Direction Rome

La Via Julia Augusta est un itinéraire allant de La Turbie à Ventimille. Construite alors que les Alpes venaient d’être pacifiées grâce à Auguste, elle s’inspire du mythe d’Hercule qui voulait relier l’Espagne à la Sicile. Plus directe que la Via Domitia, elle était bien plus intéressante pour les militaires et pour les commerçants. Jalonnée par d’imposantes bornes milliaires numérotées depuis Rome, elle est considérée comme l’un des grands travaux de l’Empire romain naissant.

Le saviez-vous ?

Les voies romaines portent toujours le nom de leur créateur. Julia pour Jullii, de la famille de Jules César (l’empereur Auguste était son fils adoptif), et Augusta pour Auguste.

Quatre sites chargés d’Histoire

à découvrir sur la Via

De passage sur le territoire de Menton, Riviera et Merveilles, ne manquez pas de suivre cet itinéraire pour en comprendre les trésors. En effet, son tracé est délimité par des arrêts incontournables dans les quatre communes traversées par la voie. Quatre sites chargés d’Histoire, quatre témoignages émouvants de l’époque romaine à découvrir

Le Mont des Mules :

un panorama stratégique

La voie romaine se poursuit sur les hauteurs de Beausoleil, un lieu hautement stratégique par son incroyable vue panoramique sur le littoral méditerranéen. Le Mont des Mules, du haut de ses 291 mètres, est classé au titre des Monuments Historiques depuis 1939. Il présente les traces visibles d’un oppidum protohistorique, antérieur à la création de la voie. Au sommet, une table d’orientation permet aux promeneurs de profiter du panorama.

Le Musée de Préhistoire régionale de Menton

C’est la dernière étape française de la voie, avant l’Italie. Plusieurs expositions de ce musée retracent les moments forts de la Préhistoire, mais aussi de l’époque romaine, entre l’âge du Fer et l’Antiquité tardive, dans la région de Menton, dans les Alpes-Maritimes et à Vintimille. Ces collections témoignent notamment du mode de vie, de l’habitat et des rites funéraires romains.

Nos suggestions