Parcs et jardins d’exception

Des lieux oniriques

SITE OFFICIEL DE L'OFFICE DE TOURISME

Les parcs et jardins d’exception de la Riviera française

La Riviera française dispose de nombreux parcs et jardins remarquables. Des lieux oniriques où différentes espèces végétales se côtoient.

Menton est notamment connue pour la qualité de ses espaces botaniques et pour ses jardins d’exception : le microclimat mentonnais permet à des espèces tropicales et subtropicales de s’épanouir.
Toutefois, Roquebrune-Cap-Martin et Beausoleil disposent également des lieux naturels d’exception.


Menton, ville jardin

Les jardins sont la signature de la ville de Menton.

Depuis le XVIII° siècle, la cité est réputée pour la qualité de ses espaces botaniques. Elle est la ville où le citronnier pousse en pleine terre.

Au XIXe siècle, à la faveur du microclimat mentonnais, des botanistes, notamment anglais, introduisirent des espèces tropicales et subtropicales et composèrent les harmonies végétales originales qui font aujourd’hui de Menton une serre à ciel ouvert.

Maria Serena, Val Rahmeh, Fontana Rosa, Serre de la Madone, sont autant de lieux oniriques où le paysage est roi, où plusieurs dizaines d’espèces de palmiers dominent des oliviers plusieurs fois centenaires, où les plantes de l’hémisphère sud côtoient les végétaux méditerranéens.

La préservation de cette spécificité passe par la création d’espaces contemporains au cœur de la ville, comme le Square des Etats-Unis et le Jardin du Campanin, auquel des grenadiers et des céramiques ornées de citrons confèrent un cachet typiquement méditerranéen.

Le sauvetage du jardin Serre de la Madone, la rénovation des Jardins des Colombières et de Fontana Rosa, l’enrichissement constant de la collection d’agrumes du Palais Carnolès sont des exemples concrets de la valorisation du patrimoine botanique.

Un circuit des jardins d’exception organisé par le service du Patrimoine, permet au public de découvrir ces espaces magnifiques.

Enfin, la ville est classée « 4 fleurs », au premier rang des « Villes et villages fleuris » depuis 15 ans. Depuis 1995, Menton est en outre lauréate du « Grand prix national du fleurissement » et détentrice de la fleur d’or, et consacrée par un titre de « meilleur jardinier de France ».

Les massifs fleuris, les 7 000 arbres et les jardins d’exception représentent 46 hectares. La ville compte également l’oliveraie du parc du Pian, le plateau Saint-Michel et la forêt de l’Ubac Foran.

[Extrait du site de la Ville de Menton
Crédit photo : © Ville de Menton]

Autres jardins/parcs remarquables :

Roquebrune-Cap-Martin : entre nature et découverte

Roquebrune-Cap-Martin bénéficie également d’un climat particulièrement doux favorisant le développement d’une végétation abondante. Présente sur différents espaces, la flore roquebrunoise est riche :

  • Le Parc du Cap Martin se situe sur le plateau du Cap Martin. Ce parc public abrite de nombreux oliviers plusieurs fois centenaires, quelques sculptures contemporaines, l’allée des célébrités, dédiée aux bustes de personnalités qui ont séjourné à Roquebrune Cap Martin et un espace aménagé avec des jeux pour enfants.
  • La promenade Le Corbusier, ancien chemin des douaniers, est un espace piéton sur le littoral du Cap Martin. En l’empruntant, on y découvre des espèces endémiques et plantes exotiques importées à la fin du XIXème siècle pour l’aménagement des jardins des villas du Cap Martin.
  • Le Parc du Cros de Casté se situe sur les hauteurs de Roquebrune-Cap-Martin et couvre 9 hectares. Cet espace de détente et de loisirs dispose de plusieurs sentiers aménagés autour du fort militaire de la ligne Maginot.
  • L’Olivier Millénaire, un arbre remarquable présent au Village de Roquebrune.
  • L’arborétum du Mont Gros : Culminant à 700 mètres, sous le Mont Agel, le site abrite un arborétum composé d’essences méditerranéennes développé en partenariat avec l’Office National des Forêts et la Principauté de Monaco.
Beausoleil et son Jardin d’hiver

Le jardin d’hiver du Riviera Palace est un lieu exceptionnel par son ampleur. Construit sur deux niveaux, il occupe 900mètres2 au sol et 20 mètres de hauteur sous dôme. Ce jardin est enfermé par une immense verrière aux armatures de fer dont l’architecture est attribuée à Gustave Eiffeil.

Le jardin d’hiver du Riviera Palace est un véritable joyau : un mélange de botanique du XVIIIème siècle et de l’industrie du fer et du verre au XIXème siècle. Une serre-jardin qui offre une perspective très aérienne sur plusieurs espaces (galerie et rotonde, voûte ogivale et dôme, murailles de pierre, de verre et de rochers).

#mentonrivieramerveilles