© Pango Visual

S'évader dans les jardins

Espaces de respiration au cœur de la ville

« Ma ville est un jardin », une réalité à Menton et son territoire, paradis à la végétation luxuriante. Lieu d’hivernage historique, favorisé par la douceur de son climat, la ville a attiré de nombreux botanistes dès le XVIIIe siècle. Essences méditerranéennes, tropicales et subtropicales se côtoient dans les jardins et parcs tous plus singuliers les uns que les autres. Véritables espaces de respiration au cœur de la ville pour le plus grand plaisir de tous !

Les jardins d’exception

ou jardins remarquables

À Menton, les jardins racontent une histoire qui remonte au XVIIIe siècle. Attirés par la douceur du climat et par l’engouement des hivernants pour la ville, des botanistes, notamment anglais, introduisent des espèces tropicales et subtropicales qui s’adaptent à merveille au territoire. En héritage de cette époque, de magnifiques jardins ! Le jardin Maria Serena, le jardin Serre de la Madone, le jardin Fontana Rosa, le clos du Peyronet, le jardin botanique Val Rameh ou le jardin des Colombières, sont presque tous accessibles au public. Un patrimoine botanique à découvrir lors des visites guidées !

Les jardins publics,

une pause végétale au cœur de la ville

Laisser courir les enfants, méditer, écouter le chant des oiseaux, suspendre le temps d’un instant l’agitation du quotidien… Rendez-vous est pris avec les jardins et parcs publics, véritables havres de paix.  A Menton, le Parc du Pian est un formidable terrain de jeux de trois hectares planté d’oliviers plusieurs fois centenaires. Une oliveraie aménagée en restanques face à la mer. A noter, la gestion écologique du parc : ici les moutons viennent paître chaque printemps. Les enfants apprécient le mini-golf ! Les Jardins Biovès offrent un belle promenade de 800 mètres de long bordée d’essences exotiques, de sculptures et de fontaines. C’est ici que se dressent les motifs d’agrumes et les « jardins de lumières » de la Fête du Citron©. En avril, ils accueillent également le Festival des Jardins de la Côte d’Azur ; en décembre, ils accueillent Noël et ses animations. Le Jardin Elysée Reclus, face à la mer, jardin zen par excellence. Détail insolite : le jardin abrite un magnifique ficus macrophylla plus que centenaire de 15 mètres de haut. On n’oublie pas le Square des Etats-Unis qui propose un parcours didactique sur la botanique. À Roquebrune-Cap-Martin, pause fraîcheur au Parc Cap Martin : parmi les oliviers centenaires, des sculptures contemporaines se laissent voir. Les petits apprécieront l’espace de jeux et les parents la buvette !

Panoramas d’exception

A Menton, pour les sportifs, le Parc naturel de l’Ubac Foran :  sentiers de randonnées et circuits VTT ! A Roquebrune-Cap-Martin, deux sites à voir absolument : le parc naturel du Cros de Casté, et à 700 mètres, l’arboretum du Mont Gros plantés d’essences méditerranéennes, site de piste d’envol des parapentes. Attention les yeux !

Les jardins d’agrumes,

un patrimoine botanique inestimable !

Jardin “remarquable”, le domaine de la Citronneraie, planté d’oliviers et de citronniers pour l’essentiel, accueille également une incomparable variété d’agrumes et autres hybrides fameux tel le cédrat « main de bouddha » ou le combava. Avec le temps, cette propriété privée s’est dotée d’un remarquable jardin d’agrément de plantes tropicales : manguiers, camphriers, cèdres… À l’Orangeraie, point de citron ! Dans ce magnifique jardin de palace, anciennement Grand Hôtel de Venise, uniquement des orangers, pomelos et bigaradiers… Autour de l’ancienne résidence d’été des princes de Monaco, le jardin d’agrumes du Palais de Carnolès constitue la plus importante collection d’agrumes en Europe, avec pas moins de 137 variété d’agrumes différents dont certaines très rares comme le bigaradier bizzaria. Un jardin précieux ! Vue extraordinaire sur la Méditerranée depuis la Casetta, le verger municipal de Menton ! Dans ce jardin de paradis, on poursuit le travail de collection du jardin du Palais de Carnolès : 150 variétés d’agrumes s’épanouissent sur les hauteurs de Garavan.

Nos suggestions