Voir les photos (2)

L’église Anglicane Saint John

Site et monument historique, Patrimoine religieux, Eglise à Menton
  • Construite en 1867 dans le style néo-gothique. Entièrement rénovée, les mûrs de l’abside décorés de marbre et de mosaïques à l’italienne dans le style préraphaélite. La base de l’autel est en bois et représente les disciples d’Emmaüs et la Sainte-Cène.

  • Après la chute de l’Empire français et la restauration des Grimaldi en 1814, les Britanniques reprennent leurs habitudes sur le continent européen.
    Ainsi au mois de mars 1823, Lady Blessington séjourne à Menton.
    En 1834, un ophtalmologiste anglais, Charles Nayler, épouse Caroline de Bréa, nièce du général de Bréa ; chaque année, ils viennent passer l’hiver à Menton. Le courant britannique se développe et provoque la construction de trois églises en notre ville : deux anglicanes, Christ...
    Après la chute de l’Empire français et la restauration des Grimaldi en 1814, les Britanniques reprennent leurs habitudes sur le continent européen.
    Ainsi au mois de mars 1823, Lady Blessington séjourne à Menton.
    En 1834, un ophtalmologiste anglais, Charles Nayler, épouse Caroline de Bréa, nièce du général de Bréa ; chaque année, ils viennent passer l’hiver à Menton. Le courant britannique se développe et provoque la construction de trois églises en notre ville : deux anglicanes, Christ church, (édifiée dans la baie de Garavan en 1860-61 et consacrée le 25 décembre 1862) et Saint-John church, et l’église presbyterienne écossaise (bâtie rue de la république en 1889-1890) et ouverte au culte en janvier 1891)
    L’église Saint-Jean l’Evangeliste a été construite en 1867, à l’angle des avenues de Verdun et Carnot, sous l’égide du fils de son premier pasteur, le révérend William Barber, originaire de Leicester, en poste à Menton de 1864 à 1878. Contrairement à l’église de la baie Est, celle ci est bâtie dans le style à la mode : le néo-gothique. Terminée à l’automne 1868, elle est alors entourée d’une belle grille le long de la route impériale n °7.
    En 1875, un autel dédié à la vierge est ajoutée dans le nouveau collatéral Nord. Le clocher, élancé et recouvert d’ardoise, s’effondre lors du tremblement de terre de 1887. Il n’a pas été reconstruit.
    L’église a été entièrement rénovée au cours de ces dernières années.
    Les mûrs de l’abside sont décorés de marbre et de mosaïques à l’italienne dans le style préraphaélite ; la base de l’autel est en bois et représente les disciples d’Emmaüs et la Sainte-Cène.
  • Langues parlées
    • Anglais
    • Français
Prestations
  • Equipements
    • Bibliothèque
  • Services
    • Animaux non acceptés
  • Tarifs
  • Gratuit
Ouvertures
  • Toute l'année
  • Dimanche
    10:30 - 12:00
  • Célébration de l’Eucharistie.
Nos suggestions