Moulinet

Chapelle Saint-Antoine

Site et monument historiques, Patrimoine religieux, Chapelle, XIIe siècle à Moulinet
  • La chapelle désaffectée,propose une exposition consacrée à l'ethnographie de la population moulinoise jusqu'aux années 1970.

  • La confrérie de la Miséricorde avait son siège dans la chapelle
    dédiée à saint Antoine ermite s’élevant dans la rue principale,
    actuelle rue de la République. Seconde confrérie de pénitents
    créée à Moulinet, elle y éleva, à la fin du XVIIe
    siècle, une chapelle
    assez monumentale. Celle-ci est surmontée d’un clocher baroque
    coiffé d’une coupole surélevée recouverte de tuiles polychromes.
    Sa restauration, au milieu des années 1990, lui a conservé son
    décor intérieur et en a fait une...
    La confrérie de la Miséricorde avait son siège dans la chapelle
    dédiée à saint Antoine ermite s’élevant dans la rue principale,
    actuelle rue de la République. Seconde confrérie de pénitents
    créée à Moulinet, elle y éleva, à la fin du XVIIe
    siècle, une chapelle
    assez monumentale. Celle-ci est surmontée d’un clocher baroque
    coiffé d’une coupole surélevée recouverte de tuiles polychromes.
    Sa restauration, au milieu des années 1990, lui a conservé son
    décor intérieur et en a fait une salle d’exposition. Y sont présentés
    un important mobilier et un matériel de procession relatif aux
    pénitents locaux. Au maître-autel, une toile rustique groupe
    saint Antoine ermite et saint Jean-Baptiste. En effet, suivant une
    tradition ligure, la Décollation de saint Jean-Baptiste est un culte
    habituel des Pénitents noirs dans le comté de Nice. En 1809, les
    Pénitents noirs comptaient 60 membres à Moulinet.
    La rue de la République était l’artère principale du village.
  • Environnement
    • Centre village
  • Langues parlées
    • Français
Ouvertures
Périodes d'ouverture
  • Toute l'année
    Ouvert Tous les jours
    * Ouverte sur réservation auprès de la mairie de Moulinet 15 jours à l'avance.
Nos suggestions