Agrumiculture Mentonnaise

Agrumiculture Mentonnaise A.L. Sepicacchi - Producteur Citron de Menton IGP

Fruits et produits dérivés, Producteur, Producteur Bio à Menton
  • Producteur de Citron de Menton sur le collines Mentonnaises depuis 2015

  • Particulièrement touchée par l'idée de valoriser les terres en restanques familiales que nous possédons à Menton, au Mont Gros (2.790m²), Fossan (terrain en indivision de 2.018m² et Ciappes 1.500m²), tout en contribuant à la dynamique de la réimplantation du Citron de Menton par l'association de la Promotion du Citron de Menton à laquelle je suis membre.
    L'idée à germé alors que je travaillais au sein d'une étude notariale à Paris 7ème, en même temps que je m'occupais de la location...
    Particulièrement touchée par l'idée de valoriser les terres en restanques familiales que nous possédons à Menton, au Mont Gros (2.790m²), Fossan (terrain en indivision de 2.018m² et Ciappes 1.500m²), tout en contribuant à la dynamique de la réimplantation du Citron de Menton par l'association de la Promotion du Citron de Menton à laquelle je suis membre.
    L'idée à germé alors que je travaillais au sein d'une étude notariale à Paris 7ème, en même temps que je m'occupais de la location saisonnière pour une clientèle internationnale à Menton et Paris, à qui je proposais comme "souvenirs" et produits d'accueils les citrons du jardin. Ce qui semble complémentaire avec le projet d'agrumiculture. Le projet d'agrumiculture est en effet né en complémentarité de mes locations saisonnières avec l'envie et l'objectif, par la plantation, la production, la vente et la création d'un blog en langues française, anglaise, italienne et russe, de présenter l'agrumiculture Mentonnaise et les bienfaits du citron grâce à la documentation et la lecture de livres, visites du "Jardin Remarquable" du Palais Carnolès. Ce projet permet de : -Redécouvrir et transmettre un héritage culturel, une identité. -Requalifier et redessiner le paysage Mentonnais. -Relancer l'économie en mettant en valeur les bienfaits et vertus du citron. I/Redécouvrir et transmettre un héritage culturel, une identité. Jeune fille dynamique, enfant du pays, loin de mes racines, je suis fière et sensible aux valeurs authentiques, à mon patrimoine auquel je me raccroche car à l'heure ou ma génération est imprégnée de "culture" virtuelle, matérialiste et individualiste, je cherche avant tout à transmettre mon héritage culturel aux futures générations. Depuis le 15ème siècle, les cultures y étaient modestes et familiales et c'est dans cette lignée que j'aimerai entreprendre ce projet. II/Requalifier et redessiner le paysage Mentonnais. L'implantation d'agrumes sur les terrains mentonnais dessine le paysage. Il permet sa mise en valeur et sa requalification. En 1887, Stephen Liégeard, inventeur de l’appellation « Côte d’Azur », décrivait d'ailleurs en parlant de Menton « les petits vallons laissant aux brises le soin de secouer sur le passant, les capiteux parfums des citronniers ». Par ailleurs, dans le livre intitulé "Voyage dans le département des Alpes Maritimes" ou S. Papon embarque pour Marseille un jour de décembre 1802, il y décrit les paysages Mentonnais comme une "Forêt de Citronniers". C'est pourquoi, pourquoi ne pas voir un verger entier d'agrumes complantés sur les restanques mentonnaises surplombant la Vallée du Carei? (Terrain Mont-Gros).De l'autoroute nous voyons ce terrain qui surplombe la vallée du Carei . III/Relancer l'économie en mettant en valeur les bienfaits et vertus du citron. La culture des citrons représente dès le 16ème siècle, l' activité économique dominante jusqu'à son apogée à la seconde moitié du XIX ème siècle. L'idée est de pouvoir contribuer à la défense de la culture identitaire en mettant en avant les vertus du fruit doré sur le plan culinaire, de la santé, quant il n'est pas utilisé à des fins esthétiques et cosmétiques. En outre, le citron est aussi un enjeu médiatique comme la Fête du Citron® et économique par lequel les bénéfices engendrés par cet événement connu dans le monde entier sont importants pour les acteurs locaux du tourisme tel que les hôteliers, les restaurateurs, les commerçants. Relancer l'agrumiculture c'est proposer des créations d'emplois. Une filière qui représente 5 millions de chiffres d’affaires en moyenne en 2012 et qui génère environ 50 emplois directs et 150 emplois indirects . Enfin dernièrement, Menton se voit classée "zone d'intérêt touristique" ce qui s'inscrit dans le projet de relancer un des piliers historique de l'économie Mentonnaise : la culture du citron.
Fermer