Voir les photos (2)

Chapelle Saint-Antoine

Site et monument historiques, Patrimoine religieux, Chapelle, XVIIe siècle à Castellar

  • L’édifice du XVIIe siècle est précédé d’un porche ouvert, très caractéristique de l’architecture rurale traditionnelle du Comté de Nice.
    Sur son parvis fut exécutée et brûlée pour sorcellerie la dernière sorcière des Alpes-Maritimes, le 16 novembre 1623.

  • La chapelle a été intitulé à Saint-Antoine Abbé, saint thaumaturge, protecteur de la famille Lascaris-Vintimille, invoqué par les fidèles pour soigner l’ergotisme (Feu de Saint-Antoine)
    Les chapelles édifiées aux abords des villages, étaient vouées à protéger les habitants contre les épidémies et les maladies et à cet effet, étaient intitulées aux Saints guérisseurs.
  • Langues parlées

    • Français
  • Tarifs
  • Gratuit
Nos suggestions