© Franck Barbier

Dolce vita

Douceur de vivre

Avec plus de 310 jours de soleil par an, sa mer azuréenne, ses petites rues pavées, ses façades colorées à l’italienne, ses jardins luxuriants, ses produits du terroir et ses ateliers d’artistes, Menton incarne à la perfection la douceur de vivre. La dolce vita est un art mentonnais que l’on cultive à chaque instant. Vous me suivez ? Je vous montre…

Marie-Laure partage son expérience. 

Réveil aux aurores,

le retour de pêche

Il est tôt : quai Impératrice Eugénie, sur la jetée, au nord du vieux port, les pêcheurs sont déjà à pied d’œuvre. Sous le patronage de la statue de Saint-Michel coiffé d’un chapeau de pêcheur, des amateurs de bonne chère, des curieux, des lève-tôt, s’agitent, échangent et négocient. Le retour de pêche est un moment authentique : tout est là, le travail des hommes, la mer généreuse, le respect du produit. Une daurade me fait de l’œil, elle se glisse dans mon panier. De la mer à l’assiette, on ne peut pas faire plus court. Considération…

Petit-déjeuner

sur l’esplanade des Sablettes

La faim me tenaille. Direction les cafés de l’esplanade des Sablettes qui offrent une vue incroyable sur la baie de Menton. D’humeur contemplative, je m’installe. Le temps est suspendu. Je regarde la ville s’animer en dégustant une tartine à la confiture de citron. Sous le soleil matinal de l’été, la mer laisse éclater son bleu. Émotion…

Déjeuner sur

une plage privée

Mon bain de mer m’a mise en appétit. Je me dirige vers une des terrasses de ces plages privées qui longe les Sablettes, toutes plus colorées et exotiques les unes que les autres. Cette petite pause dans un cadre enchanteur me permet de reprendre des forces avant de partir découvrir un des jardins remarquables de Menton. Dégustation…

Rêverie

au jardin

La douceur du climat mentonnais a inspiré de magnifiques jardins, tous plus inspirants les uns que les autres. Je monte au jardin Serre de la Madone, classé jardin Remarquable. Là-bas, je suis ailleurs : s’extraire de l’agitation urbaine, s’offrir une pause fraîcheur au bord du bassin, déambuler dans les allées bordées de plantes tropicales, contempler la vue : du vert, du vert et du vert, luxuriant et apaisant. Si le temps devait s’arrêter, c’est ici que j’aimerais qu’il le fasse. Adoration…

Déambulation

de charme

Il est temps de rejoindre mes amis pour un verre. J’emprunte la promenade du Soleil. Déjà, elle fourmille de monde, elle vibre de cette ambiance de fin de journée où la chaleur devient moins ardente et voit les locaux et les vacanciers reprendre possession des rues. Puis, je bifurque en direction des petites ruelles que j’affectionne et qui me mèneront à la place aux Herbes, sinueuses, étroites, en escalier : elles me racontent l’histoire de la vieille ville. Affection…

Expérience sensorielle

authentique

La place aux Herbes offre d’emblée un charme fou : à l’ombre des platanes coule lentement la fontaine de la Mentonnaise. Elle chuchote ses secrets à ceux qui, assis sur les bancs en pierre, veulent bien l’écouter. L’heure devient plus fraîche. La place, bordée de terrasses, s’anime peu à peu. Je rejoins mes amis pour un verre bien mérité. Le temps s’écoule lentement, les rires s’élèvent et couvrent la place d’un chapeau de bonne humeur. Bonheur…

Nos suggestions